mésolift seringue visage

Comment se passe une séance d’injections à l’acide hyaluronique ?

Ces dernières années, la médecine esthétique parle beaucoup d’interventions non invasives. L’injection d’acide hyaluronique est souvent évoquée parmi elles. Pour le néophyte, l’appellation peut soulever des interrogations, voire des craintes. Ainsi, avant de se fixer une idée claire sur le sujet, il est préférable de voir de plus près en quoi elle consiste réellement.


Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’acide hyaluronique se trouve naturellement dans l’organisme, notamment dans le cartilage et la peau. Dans le domaine médical, il intervient dans les transplantations ophtalmiques, au cours des soins post-opératoires et lors des traitements du reflux gastro-œsophagien.

La capacité hydratante de l’acide hyaluronique permet aux spécialistes de la médecine esthétique d’élaborer différents produits et techniques visant à corriger certaines imperfections de la peau. Crème hyaluronique ou solution hyaluronique à injecter, les résultats s’avèrent époustouflants. Par ailleurs, l’atout principal de l’acide hyaluronique est le fait qu’il s’emploie dans différents domaines. 


Quels sont les effets de l’acide hyaluronique ?

Les utilisations de l’acide hyaluronique au service de la beauté s’avérant nombreuses, et ses produits dérivés le sont tout autant. Le gel à injecter Jivala Derm 1ml chez Centrale Fillers en est un exemple concret. Il permet, dans les grandes lignes, de corriger les effets du vieillissement

C’est par ailleurs le premier attrait de l’acide hyaluronique : lisser la peau ! Les injections se réalisent sur les parties sujettes à problème comme le front, les joues, autour des yeux et de la bouche. 

L’acide hyaluronique permet également de redonner du volume à certaines parties du corps. Dans ce cas, il s’injecte souvent sur la joue, les tempes, le nez et même les parties intimes. 

En dernier lieu, difficile de parler d’acide hyaluronique sans évoquer ses capacités hydratantes. Assimilables à celles d’une éponge, ses propriétés hygroscopiques permettent de retenir l’eau et d’estomper ainsi les ridules.


Comment se déroule une séance d’injections d’acide hyaluronique ?

Il est important de savoir qu’une séance d’injections d’acide hyaluronique se passe rarement, voire jamais, seule. Effectivement, recourir à la mésothérapie, qui se définit comme une discipline visant à injecter un produit de manière superficielle, se déroule souvent en plusieurs étapes. La durée de chaque traitement est déterminée par le praticien selon les besoins du client. 

Par ailleurs, la première étape précédant toute injection demande une entrevue avec le spécialiste. C’est le moment de détecter des possibles obstacles à la réalisation de l’intervention. En effet, l’injection d’acide hyaluronique n’est pas adaptée à tout le monde. Les femmes enceintes, les personnes ayant des ennuis de coagulation et celles atteintes d’herpès ne peuvent prétendre à cette intervention invasive. Il en est de même pour celles allergiques à l’un des composants du produit à injecter.

Une fois les attentes et les possibilités définies, beaucoup de praticiens procèdent à la prise de photos pour l’incontournable comparaison avant/après. 

Vient ensuite le moment de l’injection qui doit se faire dans des conditions d’hygiènes irréprochables et avec une seringue à usage unique. La profondeur de la piqure varie suivant les zones à traiter. Elle peut être en surface (principe de la mésothérapie) ou moins superficielle (pour les corrections du volume du visage). Ces perforations ne sont pas spécialement douloureuses, mais peuvent s’avérer gênantes. 

Ainsi, pour parfaire les soins des personnes hypersensibles à la douleur, le praticien peut décider d’appliquer une crème anesthésiante une heure avant les injections. Après l’intervention, des produits apaisants peuvent aussi être utilisés pour prévenir l’apparition d’œdèmes ou d’ecchymoses. 

Pour des effets palpables, 4 à 6 séances s’avèrent nécessaires. Il est impératif qu’elles soient espacées de quelques semaines. À la fin du traitement, une autre photo sera prise afin d’apprécier les résultats en images. 

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *